Termes et définitions

Les gens ont différentes façons de parler de leurs corps et de leurs identités. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des termes utilisés dans les communautés trans. Cette liste est loin d’être exhaustive et ces termes peuvent varier grandement d’une communauté culturelle et linguistique à une autre. À titre d’exemple, un terme en usage dans un contexte linguistique et culturel donné peut être considéré comme offensant ou inacceptable lorsqu’employé dans un autre milieu. Il est tout particulièrement important, dans le contexte du Québec, de garder ceci à l’esprit, étant donné que les termes utilisés par les anglophones, les francophones et les allophones diffèrent énormément. Quoi qu’il en soit, les termes qui suivent figurent au rang de ceux que vous rencontrerez le plus si vous travaillez avec les communautés trans.

Sexe :

La façon de désigner les différences biologiques entre les corps. À la naissance, on assigne à chaque personne un sexe en fonction de certaines caractéristiques (présumées ou manifestes) chromosomiques, génétiques, anatomiques et physiologiques. Le corps médical, en Occident, divise alors les gens en deux catégories : les personnes de sexe masculin et les personnes de sexe féminin.

Identité de genre :

Notre manière individuelle de comprendre et de désigner notre genre. Indépendamment de son sexe physique, une personne peut s’identifier comme un homme, une femme, ou se situer quelque part entre ces deux pôles. Comme elle reflète la vision intérieure que nous avons de nous-mêmes, l’identité de genre peut demeurer invisible au regard des autres.

Expression de genre :

Notre manière personnelle d’extérioriser et d’exprimer notre identité de genre. L’expression de genre d’une personne peut, par exemple, être féminine.

Orientation sexuelle :

Le type de personnes et de corps qui nous attirent sur le plan sexuel et romantique. Par exemple, une personne attirée par les gens qui sont du même genre qu’elle peut s’identifier comme gaie, lesbienne, bisexuelle ou queer. L’orientation sexuelle d’une personne trans peut — tout comme l’orientation d’une personne non trans — se situer n’importe où sur la vaste gamme des orientations sexuelles possibles.

Transsexuel/transsexuelle :

Désigne une personne qui s’identifie au sexe opposé à celui assigné à la naissance. On dit, par exemple, d’une personne de sexe masculin à la naissance, qui s’identifie comme une femme qu’elle est une femme transsexuelle. Dans un tel cas, la personne peut désirer modifier son apparence physique, son corps; elle peut aussi vouloir changer de nom et demander qu’on s’adresse à elle en utilisant des pronoms qui correspondent à son identité. Bien que dans de nombreux milieux, le terme « transsexuel » soit réservé pour désigner les personnes qui reçoivent un traitement hormonal substitutif et subissent une chirurgie de réassignation sexuelle, ce guide utilise le terme plus librement. Nous agissons ainsi afin de reconnaître les obstacles qui empêchent beaucoup de gens à accéder à ces services et par respect pour les choix personnels qu’ils font concernant leurs corps.

Transgenre :

Il s’agit d’un terme englobant tous ceux et celles dont le sexe physique ne correspond pas à l’identité de genre, de même que toutes les personnes qui ressentent un inconfort quant au genre assigné à la naissance. Dans certains milieux, ce terme est utilisé pour désigner les personnes qui choisissent de ne pas recourir au traitement hormonal substitutif ou à la chirurgie de réassignation sexuelle durant leur transition. Étant donné le caractère vague du terme et son utilisation pour désigner globalement un si large éventail identitaire, le mot est sujet à de vifs débats. Certaines personnes soutiennent que l’emploi du terme dans son sens large risque d’oblitérer la diversité des besoins propres à chaque communauté trans.

Travesti/travestie :

Désigne une personne présentant, à temps plein ou partiel, une expression de genre contraire au sexe assigné à la naissance. Cette personne ne s’identifie pas comme transsexuelle et ne désire pas entreprendre un processus de transition physique. Exemple : un homme qui porte des vêtements féminins, mais qui ne s’identifie pas comme une femme. En anglais, le terme « cross-dresser » a supplanté le terme « transvestite ». Dans les contextes francophones et hispanophones, l’usage du mot « travesti » reste en vigueur.

Trans :

Généralement la forme abrégée de « transgenre » ou « transsexuel ». Trans signifie « traverser de l’autre côté ». Il désigne donc une personne dont l’expression et l’identité de genre sont contraires au sexe assigné à la naissance.

Cis :

Terme utilisé dans certaines communautés pour désigner les personnes qui ne sont pas trans. Tous les gens reçoivent une assignation de sexe à la naissance. Cis signifie « du même côté ». Désigne donc une personne dont l’expression et l’identité de genre sont conformes au sexe assigné à la naissance.

Bispirituel/bispirituelle :

Terme utilisé dans certaines communautés autochtones nord-américaines pour désigner une personne qui incarne des caractéristiques et qualités à la fois masculines et féminines. Aussi utilisé, dans certains contextes autochtones, pour désigner, de manière générale, les personnes trans.

Intersexe :

Terme conventionnellement utilisé par le corps médical pour désigner les personnes dont le sexe à la naissance présente des caractéristiques qui ne sont pas strictement masculines ou féminines. Exemple : une personne née avec un pénis qui développe naturellement à la puberté des seins et autres caractéristiques sexuelles secondaires féminines parce que son système ne produit pas normalement de la testostérone.

Transition :

Désigne le processus physique et émotionnel dans lequel une personne s’engage lorsqu’elle abandonne le rôle social associé au sexe de naissance pour adopter une nouvelle identité de genre. Ce processus est différent pour chaque individu. La démarche de transition peut comprendre — ou non — l’adoption d’un nouveau nom, de nouveaux vêtements, de nouveaux pronoms, le recours au traitement hormonal substitutif, à la chirurgie, etc.

Transphobie :

Haine et préjugés à l’endroit des personnes trans ou de quiconque ne se conforme pas aux normes sociales établies en matière d’identité de genre. Désigne aussi les pratiques institutionnelles qui découlent de ces préjugés. La transphobie touche aussi les personnes non trans.

WPATH :

Acronyme de la World Professional Association for Transgender Health, autrefois connue sous le nom de Harry Benjamin International Gender Dysphoria Association. Il s’agit d’un regroupement professionnel composé de psychiatres, endocrinologues, chirurgiens, et autres professionnels de la santé qui travaillent avec une clientèle trans. La WPATH n’a qu’une seule organisation nationale affiliée, l’Association Canadienne des professionnels en santé des personnes transsexuelles ou CPATH.

Trouble de l’identité de genre  :

Diagnostic officiel présenté par le DSM Manuel diagnostique et statistiques des troubles mentaux pour décrire une personne souffrant de dysphorie du genre. Les professionnels de la santé qui ne travaillent pas dans un cadre de réduction des méfaits exigent qu’un patient ait reçu un diagnostic de trouble de l’identité de genre avant de lui prescrire des hormones ou d’approuver la chirurgie de réassignation de sexe.

Dysphorie du genre :

Terme utilisé en médecine et en psychiatrie pour décrire l’incohérence entre l’identité de genre et le sexe de naissance d’un patient. Le terme est utilisé dans le DSM pour décrire les troubles de l’identité de genre. De nombreuses personnes trans considèrent que le terme confère un caractère pathologique à leur condition et le rejette.

Passer :

Désigne le fait pour une personne trans d’être perçue en fonction du sexe auquel elle s’identifie.

Outing :

Terme anglais désignant le geste de divulguer le fait qu’une personne est trans à d’autres gens. Assurez-vous de ne jamais commettre un tel geste sans le consentement de la personne concernée.